Droit à l’oubli : vous allez pouvoir demander à Google d’effacer vos données personnelles

See on Scoop.itOpen Source

Le géant américain se plie à la Cour de Justice européenne, qui estime que les moteurs de recherche sont responsables du traitement des données personnelles qui apparaissent sur leurs pages internet.

See on obsession.nouvelobs.com

Publicités

Croisement Bloom et Vygotski : les conséquences technopédagogiques

See on Scoop.itInstructional Design

Autre excellente vidéo de Marc-André Lalande, cette fois-ci en français 🙂 Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe Son introduction écrite : Mon amie et collègue Judith Cantin et moi tr…

See on zecool.com

Mirage : Le logiciel opensource de la semaine | Présentation de logiciels libre et open source

See on Scoop.itOpen Source

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter une visionneuse d’images.

Cette visionneuse d’images s’appelle « Mirage »

Cette visionneuse d’images permet aussi :

De faire des capture d’écranModifier les imagesAfficher une images avec sont urlCréer des miniatures

Ce logiciel est multilingue et surtout disponible en français.

See on wilfriedcaruel.svnet.fr

Badges et apprentissages informels, une greffe délicate

See on Scoop.itInstructional Design

 

Peut-on formaliser l’informel sans le tuer ? C’est la question que pose ce spécialiste américain des médias et de la culture participative lorsqu’il observe l’enthousiasme provoqué par l’Open Badge Initiative de Mozilla.

 

Voici déjà deux ans que l’Initiative Open Badges (OBI) de Mozilla, soutenue financièrement par la fondation Mc Arthur, fait parler d’elle. C’est d’ailleurs en septembre 2011 que Denys Lamontagne signait le premier article de Thot Cursus consacré à ce sujet. Il y saluait l’important potentiel de ce dispositif en matière de reconnaissance des apprentissages informels.

 

Pour ceux qui prendraient l’histoire en cours de route, voici ce que D. Lamontagne disait dans l’article mentionné plus haut : 

« Open Badges (Insignes ouverts) est une initiative de Mozilla financée par une fondation américaine.  Son objectif est de permettre la création et la gestion d’un portefeuille de certifications et de reconnaissances en fonction de ce que l’on a appris tout au long de sa vie, dans un cadre formel d’enseignement aussi bien que dans ses loisirs, ses études autonomes ou son bénévolat. »

 

Depuis cette époque, l’initiative a connu un fort développement. Des centaines d’entreprises, d’organismes éducatifs formels et informels distribuent désormais des badges. La Khan Academy par exemple, dispose d’un dispositif de badges très fourni, permettant de valider à peu près toute activité de n’importe quel utilisateur, entretenant ainsi sa motivation.

See on cursus.edu