#itypa Les douzes commandements du Mooc selon Georges Siemens

 

  • Créer des blogs pour la classe et compiler les travaux dans un agrégateur RSS afin de regrouper tout ce que les élèves ont blogués.
  • Utiliser des activités d’apprentissage collaboratives (au travers d’un wiki par exemple).
  • Ouvrir ses propres ressources à la collaboration et au partage.
  • Développer des environnements sécurisés permettant de créer un milieu plus rassurant pour les étudiants, à côté des ressources et conversations ouvertes nécessaires aux mises en réseau.
  • Utiliser des ressources éducatives existantes et diversifiées: des vidéos, des podcasts, des interviews, des jeux.
  • Orienter les élèves vers des conférencesvisioconférencesconférences en lignepodcasts, principalement si les cours sont centrés sur un théoricien ou scientifique précis.
  • Augmenter le pool de ressources, par exemple arrangeant une interview par mail avec quelques théoriciens et en l’affichant sur son blog.
  • Expérimenter divers outils et approches et d’impliquer les élèves.
  • Fournir aux étudiants des ressources leur permettant de prolonger leur apprentissage après les cours, de les orienter vers des blogs, des forums, …
  • Améliorer les capacités des étudiants à participer aux réseaux, et les méta-aptitudes telles que vérifier l’authenticité d’une information ; de les encourager à développer des compétences conceptuelles.
  • Combiner les expériences des étudiants de diverses années
  • Réduire la centralité du professeur à l’avantage d’un réseau d’experts externes via des interventions par des logiciels de messagerie.
Publicités

Réunion 2 Mooc #itypa 11 Octobre 2012

Suis un peu circonspect sur cette question de définir soi même ses objectifs pédagogiques, parce que « même » les pédagogies actives ne peuvent se passer d’objectifs de formation, d’objectifs pédagogiques et donc de contextualisation, cette dérnière étant la condition sine qua non à l’adhésion de l’apprenant à la stratégie d’apprentissage.

Par ailleurs, un objectif de formation à bien été formulé par les animateurs du cours, dans ce cas ils sont pour moi les seuls à pouvoir (devoir?) définir les objectifs pédagogiques qui en découlent.

Enfin, un autre indice me porte à croire que les objectifs pédagogiques ont bien été définis par nos « formateurs ».

En effet, lors de ce cours il a été évoqué l’objectif pédagogique de la séquence 5, où les apprenants devront expliciter leurs « propres » objectifs pédagogiques, ce qui me porte à croire qu’il y a bien un déroulé de séquence ou de « formation » qui a été planifié.

Reste à savoir pour moi, si le fait de ne pas respecter la règle de la contextualisation de la formation pour l’apprenant aura les conséquences négatives habituelles pour ces derniers ou si le connectivisme y prévoit une réponse, voir une stratégie, je subodore que là doit se trouver l’innovation du connectivisme…

Enfin, j’ai particulièrement apprécié les allusions relatives au travail de réfléxivité que permet l’écriture, je ne sais pas si le connectivisme va volontairement sur le travail de métacognition, mais , ce petit passage sur la mise en mot des compétences (pour paraphraser F.Cros) m’a mis en joie et je me délecte de la suite.

En attendant, si l’objectif pédagogique de cette séquence était de nous amener à nous interroger sur qu’est ce que le connectivisme, c’est gagné !

Résultat des courses, je vais essayer de mettre la main sur les bouquins des pères fondateurs.

MOOC

Je découvre MOOC, le cMOOC plus précisément.

Je viens de visionner la première vidéo et j’ai plus de questions que de réponses.

Ca tombe bien puisque c’est comme çà que j’envisage l’apprentissage.

La pédagogie active à grande échelle du truc m’attire beaucoup, pour ne pas parler d’un socio-constructivisme auquel Vygotsky lui même n’orait pas osé rêver.

Donc mes attentes sont énormes, surtout que si j’ai bien compris le thème du cours, c’est apprendre à apprendre en faisant apprendre.

Je m’arrête là pour ce soir et essaye de réfreiner mon envie de faire de la tétrapilotectomie avec ce sujet.

Demain, je regarderai la seconde vidéo à 18h00 https://www.youtube.com/user/moocfr/videos

Avant je surfais le net, mais ça c’était avant, maintenant grâce au Mooc je me noie dans le net 🙂